20161204_142736 (1)

Le week-end dernier était l'occasion d'effectuer un nouveau test (en principe le dernier) en vue des fêtes de Noël qui approchent à grand pas. Désirant partir sur de nouvelles saveurs, je me suis penché sur une recette du blog Les Gourmandises de Ya composée essentiellement de vanille, mangue et fruits de la passion.

Simplement intitulée bûche mangue, passion et vanille sur son blog, je me suis permis de la rebaptisée Noël Exotique pour la présenter un peu et pour mon entourage auquel la bûche sera servie.

Comme pour beaucoup de bûches de ce type, il faut s'y prendre un peu à l'avance car une fois le montage effectué, la bûche demande de préférence 1 nuit au congélateur afin de pouvoir faire le glaçage miroir.

Vous pouvez donc très bien préparer ces bûches (ou autres gâteaux demandant un glaçage miroir) plusieurs jours à l'avance. Pour ma part, je ferais mes bûches (2) servies le soir du réveillon de Noël le week-end du 17 et 18 Décembre afin de ne pas être pris de court quelques jours avant la date fatidique.

Revenons en à la bûche Noël Exotique. La première préparation à faire est celle du crémeux fruits de la passion qui servira d'insert au milieu de la bûche. Pour celui-ci, il faut un tube de 3 cm de diamètre. J'ai donc procéder comme la précédente (Douce Nuit) et j'ai fabriqué mon insert à l'aide de rhodoid.

Cependant, j'ai du collé à l'aide de ruban adhésif 2 bandes de rhodoid dans le sens de longueur afin de pouvoir en faire un tube au diamétre désiré (une seule bande ne suffisait pas car elle n'était pas assez large). Une fois le tube conçu, il suffit de bien refermer son extrémité (avec du film alimentaire par exemple) pour éviter que le crémeux ne coule et plombe complètement votre insert (vous procéderez de même une fois votre crémeux coulé à l'autre extrémité).

Ce crèmeux est simplement composé de purée de fruits de la passion, sucre en poudre, beurre, jaune d'oeufs et gélatine pour permettre de bien figer votre crémeux. La base de la préparation est une crème anglaise à laquelle vous viendrez ajouter votre beurre quand la préparation sera redescendue à 35 ° C.

20161204_204909

Une fois prête, la préparation peut être coulée dans le tube fait au préalable et direction congélateur jusqu'à ce qu'il prenne bien et soit dur afin de pouvoir le manipuler facilement par la suite. Attention cependant, quand vous le sortez du congélateur, il n'est pas toujours aisé de retirer le rhodoid. 

Le biscuit qui servira de base sur laquelle reposera le reste est un très beau gâteau mangue - vanille. La recette que j'ai suivi est très simple et je peux vous assurer que le gâteau en lui-même est succulent (vous pouvez même le manger seul si vous le désirez). Le plus dur étant de couler la préparation à la bonne dimension (en fonction de votre moule à bûche). 

En fait, un caramel est coulé sur lequel vous viendrez poser des morceaux de mangue et l'appareil du biscuit recouvrira le tout. Le mascarpone permettra de donner un peu de légèreté au biscuit qui sera ensuite imbibé d'un sirop notamment composé d'extrait de vanille qui ressortira très bien à la dégustation.

Une feuilantine chocolat au lait est ensuite préparée. Ce qui donnera un côté croustillant à la bûche. Mais (ce n'est qu'un avis personnel) je pense qu'elle n'est pas obligatoire bien que de mon côté, je continuerai à la mettre. 

Vous pouvez ensuite passer à la préparation des mousses qui composeront l'essentiel de votre bûche. Tout d'abord, une mousse vanille (coulée dans le fond du moule, elle sera donc au dessus de tout au démoulage). Pour ce faire, il vous faudra tout d'abord préparer une crème anglaise.

Les gourmandises de Ya n'indique pas comment préparer la crème mais vous trouverez facilement comment la faire sur des sites comme meilleurduchef.com . Une fois votre crème anglaise prête et pesée (j'ai omis ce pesage, j'avais donc plus de crème anglaise que nécessaire dans ma mousse), vous pouvez y ajouter le mascarpone et la vanille. 

Il suffit ensuite d'y intégrer de la crème montée pour finaliser votre mousse et de la réserver au frais jusqu'au montage.

La seconde mousse est à la mangue (à tomber elle aussi, vraiment excellente). Elle est vraiment très simple à préparer car composée essentiellement de purée de mangues et de crème montée (et un peu de gélatine pour lui permettre une bonne tenue). 

Toutes (ou presque) vos préparations sont désormais prêtes et le moment du montage peut commencer. On débute donc par couler la mousse vanille (j'en ai mis un peu trop pour ma part, je vous conseille de vous arrêter un peu avant la moitié de votre moule à bûche). L'idéal est un moule en plastique où vous aurez une très bonne visibilité de ce que vous versez et très facile à démouler par la suite (Cerf Dellier en fait de très sympa et à prix correct). Direction congélateur pour environ 20 minutes comme indiqué sur la recette. Etape importante pour éviter toute catastrophe avec la suite du montage. 

20161204_142753

Vous pouvez ensuite y déposer votre insert en essayant de le mettre à peu près au milieu puis recouvrir le tout de votre mousse mangue. Veillez cependant à laisser un peu de place pour la feuillantine puis le biscuit (avec les mangues côté mousse). Votre bûche est désormais montée et vous pouvez replacer le tout au congélateur pour une nuit de préférence.

Le lendemain (ou la veille ou jour de dégustation), il vous faudra préparer votre glaçage miroir. On part sur une recette classique de glaçage agrémentée de purée de passion qui donnera une saveur supplémentaire et un peu d'huile de pépins de raisons pour le brillant. 

Si vous suivez bien toutes les étapes, vous pourrez épatez vos convives avec cette bûche qui permet de découvrir des saveurs autres que celles servies habituellement à Noël.

Tout la recette détaillée ici: http://lesgourmandisesdeya.fr/buche-mangue-passion-et-vanille/#comment-1523

Je préfère donc vous mettre le lien par respect pour la personne ayant pris du temps à tester et publier cette recette. 

Ensuite pour la décoration, comme souvent je dirais, il faut simplement laisser libre court à votre imagination. Je vous poste quelques photos de mon test mais aucune décoration n'a été faite cette fois-ci mais j'en ferais pour le 24 Décembre.

Comme vous le verrez sur les photos, je devrais ajuster mon glaçage qui présente des imperfections (notamment dûes à un 2e passage que j'aurais du éviter) et un peu trop de mousse vanille ce qui apporte un léger déséquilibre. Il s'agit donc de petits points à ajuster la prochaine fois.

Mes tests sont donc désormais terminés, les prochaines préparations seront celles servies le jour J.

Et vous qu'avez vous prévu pour le moment ?

(Désolé pour la qualité de la photo de l'intérieur de la bûche qui n'est pas terrible)